Actualités,  Infos

31 mai : journée mondiale sans tabac

JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC :

LA BELGIQUE ET LA LUTTE CONTRE LE TABAGISME

Ce 31 mai, Journée Mondiale sans tabac, le thème fixé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) porte sur la « Convention Cadre de Lutte Anti-Tabac » (CCLAT) ou Framework Convention Tobacco Control (FCTC). Il s’agit du premier traité international de l’OMS, dans le domaine de la santé publique, qui impose plusieurs obligations aux pays qui l’ont ratifié. Au niveau international, il est largement admis que la lutte contre l’épidémie tabagique soit abordée uniquement avec une politique cohérente. Depuis la création de ce traité, 171 pays l’ont ratifié ce qui représente 87% de la population mondiale. La Belgique a ratifié ce traité depuis le 1er novembre 2005.

Un état des lieux des mesures, prises par la Belgique, en faveur de la lutte contre le tabagisme a été réalisé par la Coalition Nationale contre le Tabac pour être présenté à la Ministre de la Santé Publique dans le cadre de la Journée Mondiale sans Tabac.
Au cours de la période 2005-2011, la Belgique enregistre des progrès dans la lutte contre le tabagisme. Plusieurs initiatives ont été mises en œuvre telles que des lieux publics exempts de fumée de tabac, l’ajout de photos aux côtés des avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes, une intervention de l’INAMI dans le coût des consultations d’aide au sevrage tabagique et la création d’une ligne Tabacstop. Cependant, la Coalition Nationale constate que cinq ans après la ratification de la Convention Cadre, la Belgique ne s’acquitte pas totalement de ses obligations. Par exemple, il n’y a pas encore de plan global de lutte contre l’usage du tabac en Belgique et il n’y a pas de directives du gouvernent pour limiter l’influence de l’industrie du tabac et la rendre plus transparente. De même, il n’y a pas d’interdiction totale de la publicité pour les produits du tabac: la publicité dans les points de vente et la présentation des emballages des produits du tabac à la vente sont autorisés. Enfin, le prix des produits du tabac s’établit en étroite concertation avec l’industrie du tabac. Selon la Coalition nationale contre le tabac, il existe encore de nombreuses possibilités permettant de limiter de l’usage du tabac en Belgique.

En plus de la remise d’un état des lieux à Madame la Ministre de la Santé Publique, la Coalition Nationale Contre le Tabac mène une action « clin d’œil » pour le grand public ce mardi 31 mai entre 7h00 et 13h, à la gare centrale de Bruxelles. Les navetteurs et passants seront invités à « cultiver leur santé ». Ils recevront des petits paquets de semences de « bleuets des champs », des brochures et des marque-pages. Ils pourront, également, bénéficier, sur place, des conseils de tabacologues tout en réalisant des tests de monoxyde de carbone (CO). Cette action pointe le fait que s’inscrire dans un processus de changement demande du temps tout comme l’éclosion d’une fleur. Ainsi, si « l’idée d’arrêter de fumer germe en vous, faites appel à votre médecin ou à un tabacologue reconnu ! » est le message qui sera relayé tout au long de cette journée via des stands de sensibilisation décentralisés dans toute la Belgique notamment pour informer le public sur l’intervention de l’INAMI dans le prix des consultations de tabacologie et procéder à des mesures de CO en plus de conseils personnalisés avec l’appui de nombreux professionnels de santé et tabacologues issus des Hôpitaux et Centres d’Aide aux Fumeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.