Á la une

La force secrète des arbres

En 2012, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 mars Journée internationale des forêts. Hashtag #IntlForestDay.

Ces arbres qui nous protègent : 

Les arbres sont nos alliés dans la lutte contre le réchauffement climatique : ils purifient l’air grâce à leur capacité à stocker du carbone présent dans l’atmosphère. Préserver nos forêts offre dès lors une des solutions les plus efficaces pour atténuer le changement climatique.

À première vue, on ne ferait pas le lien de cause à effet entre le fait de fumer et abattre des arbres…  

Pourtant, pour pouvoir produire 1kg de tabac, l’industrie doit brûler près de 20 kg de bois ! Même si un seul arbre pèse souvent plus de 1000kg, des millions d’arbres doivent être abattus pour la production du tabac.  

Pour se faire une idée plus concrète de l’impact de cette industrie sur l’environnement, imaginez-vous que c’est l’équivalent de 280 000 terrains de football de forêts qui partent « en fumée » chaque année pour produire les cigarettes !  

Ces arbres qui nous font du bien :

Les arbres sont essentiels pour préserver notre qualité de vie : ils accueillent des oiseaux et abritent de nombreuses espèces en voie de disparition, ils embellissent le paysage, ils agissent comme écran acoustique, etc.  Se trouver au milieu des arbres permet de retrouver la sérénité : l’air pur, les odeurs, les sons, les couleurs peuvent nous servir de thérapie préventive.

Au Japon, les randonnées « bains de forêt » sont populaires depuis les années 1980. Ces excursions courtes forment un véritable programme de santé, appelé Shinrin-Yoku, reconnu comme médecine préventive. En résumé, il s’agit d’une immersion dans la nature en utilisant les cinq sens en pleine conscience.  Depuis, de nombreuses études scientifiques ont démontré que les bains de forêt (sylvothérapie) ont des effets bénéfiques sur notre esprit et notre corps (tout comme la méditation, la sophrologie, le yoga ou encore l’hypnose):  ils peuvent faire baisser la pression artérielle et le rythme cardiaque, augmenter les sentiments subjectifs de bien-être et de relaxation, réduire l’anxiété et la fatigue,  diminuer les hormones de stress telles que le cortisol et la noradrénaline et augmenter le taux de globules blancs.

Comment prendre un bain de forêt ?

Ne vous inquiétez pas, si l’on parle ici de « bain de forêt », il n’est pas nécessaire de partir à la recherche d’une zone fortement boisée. La pratique est à la portée de tous : il suffit de vous rendre pendant 20 à 30 minutes dans un parc avec des arbres et de l’herbe ou un autre environnement naturel. Le temps d’une promenade, d’un pic-nic ou juste d’une courte pause.

Quelques petits conseils pour démarrer :

  • Eteignez votre téléphone
  • Résistez à l’envie de capturer le moment avec des photos 
  • Essayez de savourer l’instant sans rien mettre entre vous et le moment présent.

Expériences :

Les bains de forêt ne demandent pas grand-chose : il ne s’agit pas d’être dans l’action, il s’agit de ralentir, de ressentir « où vous êtes » à ce moment-là, d’être attentifs à ce que vos sens vous communiquent à cet endroit précis, de vous (re-) connecter avec la nature et vous-même.

  • Ecoutez les sons de la nature : le vent, les oiseaux, l’eau. Vivez l’expérience les yeux ouverts et les yeux fermés.
  • Regardez les nuages, les couleurs, les formes…
  • Lors d’une promenade, vous pouvez vous concentrer sur vos pieds qui touchent le sol, votre respiration,
  • Pour vider votre tête, vous pouvez nommer mentalement chaque chose que vous observez…
  • Les expériences sont infinies

Même le simple fait de regarder les arbres sera bénéfique pour votre équilibre mental et votre bien-être.

Et si les arbres pouvaient vous aider à arrêter de fumer ?

Les arbres peuvent nous aider pendant nos moments difficiles, tel que l’arrêt tabagique.

La nature nous offre un dépaysement, une escapade en dehors de nos routines habituelles.  Elle ouvre sans forcer de nouvelles perspectives sur nos expériences, pensées, sentiments. La grandeur de l’arbre centenaire nous invite par exemple à prendre du recul naturellement, à regarder sous différents angles.    Le contact de la nature crée de l’espace en nous pour la créativité, pour voir clair dans nos priorités et faire des choix en accord avec notre propre nature.  

Une tête remplie, un regard stressé… Vous entendez les oiseaux ? Vous sentez les vaches ? Vous ressentez l’air dans vos poumons ? Les ruminations se taisent en vous, la détente vient tout naturellement.

Le bain de forêt peut dès lors former une belle alternative à une pause cigarette ; l’effet calmant des arbres en cas de stress peut vous soutenir pendant vos moments difficiles et contribuer à votre équilibre.

Les bains de forêt se pratiquent dans le respect de la nature !

Bibliographie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.