Á la une

Remercier, c’est bon pour la santé !

Le 11 janvier est la journée internationale du merci. Voici l’occasion de faire un point sur les liens entre gratitude, bien-être et santé.

Il y a merci et merci

Le mot merci en français vient de la racine latine qui veut dire « récompense/prix-faveur/pitié-grâce », le merci en anglais vient des langues germaniques et a un sens un peu différent « think-dans mes pensées pour ton geste envers moi ».

Créer des liens

Dire merci est un apprentissage bien ancré dans notre éducation : très tôt, nous apprenons à offrir des gestes d’attention aux personnes autour de nous ainsi qu’à demander et à recevoir de l’aide. Témoigner sa reconnaissance aux autres quand ils nous rendent service permet de renforcer les liens sociaux et encourage à continuer de s’entraider. C’est un geste bénéfique pour soi et pour celui qui le reçoit.

La politesse permet de lisser les tensions : en cherchant le positif dans la relation aux autres, on permet la possibilité d’un apaisement. Le merci permet d’entrer dans une spirale positive.

C’est bon pour le moral

Le fait de remercier autrui permet de se sentir relié aux autres. Les gens reconnaissants utilisent davantage les connexions dans leurs réseaux sociaux, ils souffrent moins de solitude et sont davantage protégés du risque de dépression.

grasp-933130_1920
Des bénéfices pour la santé physique

En faisant le focus sur ce qu’on a, la gratitude a un impact favorable sur la santé, par exemple grâce à:

  • une production accrue de dopamine, hormone bien-être,
  • la diminution du taux de cortisol, hormone du stress,
  • une meilleure santé cardiovasculaire (ralentissement du rythme cardiaque et baisse de la tension),
  • moins de processus inflammatoires.
Apprivoiser le stress et gérer ses émotions

Même si la vie est imparfaite et semée d’épreuves, chercher à identifier le positif dans chaque expérience est un moyen de prendre soin, de concentrer son énergie vers les apprentissages qu’on peut tirer de son vécu. Dans la pratique de la méditation de pleine conscience, la gratitude fait partie des outils gratuits qu’on peut utiliser à tout instant pour apprivoiser le stress et gérer ses émotions.

silhouette-3601295_1280

Se sentir mieux avec soi peut avoir un effet protecteur face aux consommations comme le tabac. Cultiver les émotions positives renforce les ressources personnelles comme la créativité et la recherche de solutions.

Apprendre à pratiquer le « merci »

Au fond il s’agit de chercher à remercier plus souvent et de manière authentique les 3 choses suivantes : la vie, soi-même, les autres (nos proches, nos collègues les personnes croisées).

Voici quelques pistes pour pratiquer le merci :

  • avoir un moment quotidien pour réfléchir aux bonnes choses du jour, par exemple lors du trajet travail-domicile,
  • tenir un journal quotidien où l’on note 1 à 5 choses pour lesquelles on est reconnaissant (au réveil ou au coucher),
  • lancer au quotidien un dé où chaque face précise le type de merci à réaliser: par exemple 1 pour merci la vie, 2 pour merci à soi, 3 pour merci aux personnes aimées, 4 pour merci à une personne avec qui la relation est moins facile, 5 pour merci à un inconnu et 6 pour merci à la nature,
  • écrire une lettre positive à soi-même ou à une personne,
  • envoyer un message de compliment anonyme via le site « Listen Leon » : https://fr.listenleon.com/

Merci à toi cher lecteur ou chère lectrice pour le temps accordé à la lecture de cet article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.